En matière de connexion à l’internet fixe, bénéficier du très haut débit est une chance que tous n’ont pas. Tel est le cas de nombreuses zones mal desservies par l’ADSL ou inéligibles pour elle. Dans ces zones concernées par la fracture numérique, l’une des alternatives qui se présentent est la liaison par satellite et comporte de nombreux avantages. Mais le prix de la liaison satellite est souvent onéreux. Comment ce prix peut-il se comprendre ? Vous trouverez ici toutes les explications sur les facteurs qui influent sur les prix des abonnements à internet par la liaison satellite.

prix liaison satellite, liaison satellite free, liaison satellite orange

Tout d’abord : c’est quoi l’internet par satellite ?

Une définition simple

Comme le suggère son nom, l’internet par satellite est une méthode d’accès au réseau internet par le biais d’une liaison satellitaire. Il est aussi un mode de large diffusion à ce réseau.

Comment fonctionne-t-il ?

Lorsqu’une requête est lancée par l’ordinateur ou le téléphone portable d’un abonné, elle est acheminée vers son modem qui, lui, est relié à une parabole. La parabole transmet à son tour ce signal à un satellite géostationnaire en orbite au-dessus de la terre. Le satellite fait transiter l’information vers un centre de réception terrestre de l’opérateur satellite appelé téléport. C’est via ce téléport connecté au réseau internet mondial que la requête est traitée avant d’être transmise de nouveau au satellite. Le résultat de la requête est ensuite envoyé à la parabole de l’abonné. L’envoi d’une requête et l’obtention de sa réponse par liaison satellite se font donc au prix de deux allers-retours Terre-satellite des données.

Comment se présente son marché ?

La spécificité du marché de l’internet par satellite, c’est le partage du marché entre les opérateurs et les distributeurs. Les grands opérateurs comme Free ou Orange qui assurent l’intégralité des prestations sur le marché de l’internet fixe deviennent à leur tour des distributeurs sur le marché de l’internet par satellite. De cette nature du marché naît une relation de dépendance. La liaison satellite ne peut voir son prix fixé que par rapport à l’offre faite par les opérateurs. Zoom sur les principaux acteurs du marché.

Les opérateurs

Ils ont pour rôle de gérer la flotte des satellites et de fournir l’accès internet aux distributeurs. Sur le marché français, ils ne sont qu’au nombre de deux : SES Astra et Tooway. SES Astra gère la plus grosse flotte de satellites avec une cinquantaine de satellites en activité. Il couvre toute la France et une partie de l’Europe du Nord avec son satellite haut-débit Astra 2F. Tooway le suit de près avec une flotte d’une trentaine de satellites. Ses satellites couvrent toute l’Europe ainsi qu’une partie du Maghreb et des émirats du Golfe. À eux deux, ces opérateurs répondent largement à la demande actuelle.

Les distributeurs

Ils achètent la connexion internet auprès des opérateurs et la revendent aux entreprises ainsi qu’aux particuliers. Ils sont cinq à se partager le marché français : Alsatis, Europasat, Nordnet, Numerisat et SkyDSL.

Quels sont les facteurs qui influent sur son coût ?

Le volume de données

Dans le cadre des abonnements à l’internet par satellite, les clients achètent des volumes de données répartis en plusieurs niveaux. En cela ils sont très proches des forfaits de téléphonie mobile, et c’est d’ailleurs l’inconvénient majeur. Le coût de l’abonnement dépend donc en grande partie du volume de données dont a besoin le client. Pour un utilisateur moyen par exemple qui n’a l’habitude que de surfer sur le net et de consulter ses mails, un forfait basique de 2 Go/ mois suffira amplement. Un tel type de forfait chez Nordnet, la branche de l’internet par satellite du groupe Orange reviendrait à un prix voisin de 20 euros (19,90 euros plus précisément si l’on s’en tient à son offre Vega Mini), un prix qui est somme toute assez compétitif en comparaison à une offre ADSL. Généralement dans les offres proposées par les distributeurs est comprise la réception TV par satellite.

Pour ceux qui ont besoin d’un important volume de données, les forfaits premium sont la meilleure option. Leur plafond de données est assez confortable mais avec à la clé une facture salée. Pour un forfait de 40 ou 50 Go, l’abonné peut payer jusqu’à 80 euros par mois. L’abonnement à internet par satellite en Belgique revient presque au même prix, même si les distributeurs ne sont sensiblement pas les mêmes. Il en est de même dans toute l’Europe.

En revanche, l’internet par satellite en Afrique a un prix un peu plus élevé même si son marché n’est pas encore très florissant. À titre d’exemple, l’un des distributeurs les plus en vue, SpaceDSL, propose la liaison satellite sans abonnement à la carte à partir de 29 euros/mois. Aux États-Unis, la course à l’internet s’intensifie avec des acteurs majeurs comme Space X, OneWeb ou encore Astranis. Un comparatif de prix des offres internet par satellite ne saurait donc se faire entre les États-Unis, l’Europe et l’Afrique les marchés étant très différents.

Le débit de connexion

Encore un autre paramètre qui entre dans la fixation des tarifs des différentes offres satellites. Le débit de connexion se mesure en vitesse de téléchargement et en vitesse d’upload. En général, une fois que l’utilisateur a atteint son quota, le distributeur réduit le débit de la connexion. Certains distributeurs qui ont adopté une politique différente coupent tout simplement la connexion.

Le coût du matériel d’installation

Le matériel d’installation d’internet par satellite a un prix élevé. Numerisat par exemple propose dans son offre d’abonnement la vente de la parabole à 379 euros et sa location à 9,90 euros par mois. Il faudra compter en plus 29 euros comme frais d’activation. Chez SkyDSL, le prix de la parabole est un peu plus élevé (399 euros) pendant que le prix de l’activation reste le même que celui de Numerisat : 9,90 euros.

Comment maîtriser sa facture ?

Bien évaluer ses besoins

Afin de maitriser votre facture, il est important que vous évaluiez bien vos besoins avant d’opter pour un abonnement à l’internet par satellite. S’ils sont assez importants, ne choisissez l’internet par satellite que lorsque vous n’avez pas d’autres options.

Réduire autant que possible sa consommation

Les usages gourmands comme l’upload de photos de vacances ou le visionnage de films en ligne et leur téléchargement vous feront vite atteindre votre quota de données. Réduisez-les donc autant que possible. Découvrez plus d’astuces à travers ce site et sur cette vidéo.

Vous pourrez en apprendre davantage sur le déploiement de nouveaux satellite pour agrandir la couverture mondiale de la réception par satellite grâce à cette vidéo :