Internet, une immense source d’information que constitue La Toile, les courriers électroniques, la messagerie instantanée, le partage de musique, les webcams, les jeux en ligne, les films… Tout ceci vous est interdit si vous vivez en Zone blanche ! Selon un dernier comptage datant de janvier 2018, 541 communes de la France métropolitaine sont encore situées en Zone blanche. Cela signifie qu’elles ne sont pas couvertes par les réseaux de téléphonie mobile et d’internet. Et c’est sans compter les zones dites « grises » qui sont desservies mais qui ne connaissent pas le Très Haut Débit et où il faut s’armer d’une patience séculaire pour la moindre recherche sur le WEB. Y télécharger un film (légalement bien sûr) tient, dans ces zones, de l’utopie.

Si vous faites partie des victimes de la « fracture numérique » dans ces zones mal desservies par l’ADSL et oubliées des technologies à très haut débit, la solution est de faire appel à l’internet par satellite et à ses nombreux avantages. Les offres de ces distributeurs se sont démocratisées depuis quelques années et sont devenues bien plus simples techniquement et abordables sur le plan financier.

satellite,internet,parabole,réseau,débit,abonnement,offre,forfait,connexion

Quelle solution à la fracture numérique ?

Qu’est-ce qu’une Zone blanche ?

Est appelée Zone blanche une partie du territoire français qui n’est pas desservie par un réseau internet ou de téléphonie mobile. Ces zones les moins densément peuplées correspondent souvent à des zones rurales ou difficiles d’accès (îles côtières, vallées de haute montagne) où les investissements technologiques n’étaient jusque-là pas jugés rentables par les grands opérateurs historiques : SFR, Bouygues Télécom, Orange. Lancé au printemps 2013, le Plan Très Haut Débit signé entre le gouvernement et les opérateurs principaux doit mettre fin à cette inégalité en rendant l’internet accessible à tous d’ici fin 2022, et ce, dans des conditions de débit acceptables. La technologie choisie est la fibre optique. Moins coûteuse que le cuivre, la perte de signal au fil des kilomètres est également moindre avec cette fibre en verre. D’ici là, l’internet par satellite présente de nombreux avantages pour les laissés-pour-compte de la haute technologie.

Internet par satellite : comment ça marche ?

Pour profiter des avantages de l’internet par satellite, votre installation consistera avant tout à relier votre ordinateur à un modem. Celui-ci est ensuite relié par un câble coaxial à une parabole fixée sur votre toit ou votre balcon. Celle-ci échange avec un satellite géostationnaire, placé à 36 000 km en orbite autour de la Terre. Ce satellite renvoie votre requête à une station terrestre, appelée téléport, qui, elle, est reliée par fibre optique au réseau internet mondial. Quand la réponse à votre requête est trouvée, elle repart et fait le trajet en sens inverse jusqu’à l’écran de votre ordinateur. Cela fait beaucoup de kilomètres : 72 000 allers-retours.

Le réglage de votre parabole se fera selon un axe vertical (son élévation) et un axe horizontal (on parlera alors de son azimut) afin d’optimiser son positionnement par rapport au satellite choisi. Il est recommandé de faire appel à un installateur professionnel car le réglage de la parabole se doit d’être précis pour un fonctionnement optimal. Il convient aussi d’éviter des obstacles naturels ou autres qui pourraient gêner le signal.

Opérateurs et distributeurs vous font profiter des avantages de l’internet par satellite

Différents acteurs…

Le marché des offres à l’internet par satellite fonctionne un peu différemment de celui de la téléphonie mobile et des abonnements à internet classiques. Deux opérateurs gèrent la flotte de satellites et fournissent l’accès à internet aux distributeurs qui peuvent ensuite le commercialiser au grand public :

  • SES ASTRA, qui gère des satellites permettant aussi la diffusion de chaînes de TV et radios
  • KA-SAT d’Eutelsat-skylogic, en service depuis 2011, qui est exclusivement dédié aux connexions Internet.

On compte actuellement 5 distributeurs auprès desquels souscrire un abonnement pour profiter des avantages d’une connexion internet par satellite, lesquels travaillent avec un des deux satellites ou les deux à la fois :

  • NORDNET
  • NUMERISAT
  • eurosPASAT
  • SKYDSL
  • BO&MIA Télécom.

Pour des projets d’envergure

A 36 000 km au-dessus de nos têtes, Ka-SAT, le satellite géostationnaire d’Eutelsat est opérationnel depuis 2011 et a permis de sortir 500 000 foyers français de Zone blanche.

Le 28 février dernier, ArianeSpace propulsait avec succès les 6 premiers des …650 satellites de la constellation OneWeb qui graviteront à terme autour de la Terre ! Une extension à 900 satellites est possible selon les besoins, pour une mise en service en 2021. Si l’objectif commun des 2 opérateurs OneWeb et EutelSat qui s’affrontent est d’apporter internet par satellite dans le monde entier au même coût, Oneweb a fait le choix d’une constellation de satellites en orbite basse à 1000 km d’altitude.

Comment choisir parmi les différentes offres pour votre connexion internet par satellite ?

Les forfaits auprès des distributeurs s’échelonnent aujourd’hui de 2 à 50 Go en volume de données, avec ou sans engagement. Vous atteindrez un débit de 22 Mbits/s (Mégabits par seconde) en réception – ou download – (et donc pour vos téléchargements de musiques ou films) et 6 Mbits/s en émission – ou upload. Les tarifs d’abonnement sont fonction de la vitesse de connexion proposée et du volume de données disponibles.

À ces tarifs d’abonnement mensuel s’ajouteront les coûts de location mensuelle d’un kit internet par satellite qui s’élèvent à environ 8 euros. Si vous choisissez de plutôt acheter le matériel, il vous en coûtera alors de 300 à 450 euros.

Nordnet

Pour vous faire profiter d’internet par satellite, Nordnet, la filiale d’Orange vous propose un forfait à 36,90 euros/mois (46,90 euros/mois avec la location du matériel) pour 15 Go en journée et internet en illimité la nuit. En 2022, Nordnet a prévu d’utiliser le satellite que lancera Eutelsat, ce qui lui permettra d’atteindre la vitesse de 200 Mbits/s !

Numerisat

Numerisat propose 30 Mbits/s en download et 2 Mbits/s en upload. C’est l’un des éventails d’offres les plus variés avec des abonnements s’échelonnant de 19,90 euros/mois à 69,90 euros/mois pour des capacités de stockage variant de 5 à 100 Go/mois.

eurospasat

Les tarifs d’eurospasat s’échelonnent de 29,99 euros/mois à 69,99 euros/ mois pour des débits de 16 Mbits/s à 50 Mbits/s.

SkyDSL

Les offres de SkyDSL vont de 19,90 euros/mois pour 10 Mbits/s à 49,90 euros/mois pour 40 Mbits/s.

BO&MIA Télécom BO&MIA Télécom

propose des abonnements à 29,90 euros/mois pour 16 Mbits/s jusqu’à 69,90 euros/ mois pour 50 Mbits/s.

Si votre connexion ADSL est poussive et si vous voulez savoir s’il est judicieux de vous tourner vers les avantages de l’internet par satellite, testez votre connexion, à travers ce site .